Defense des animaux




Forum Animaux
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bouvier Bernois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kreestale
En intégration
En intégration


Féminin Nombres d'animaux : 3
Vos animaux : 3 chats

MessageSujet: Bouvier Bernois   Ven 14 Mai - 11:23


Le bouvier bernois est une race de chien dont la fédération cynologique internationale attribue l'origine à la Suisse.

Origine

Aucune théorie valable n'a vu le jour sur les origines précises du Bouvier Bernois mais aux environs de 1000 à 600 avant J-C, on trouvait des chiens d'un format similaire dans les pré Alpes bernoises.

La colonisation de la région de Berne et de Burgdorf, entre les VIII et X ème siècle contribua à l'amélioration des conditions de vie et il fallut des chiens de garde et de ferme de taille imposante pour surveiller les hameaux et propriétés.

Au moyen-âge, les nobles et les couvents confièrent leurs troupeaux de bovins à la garde des vachers qui devinrent suffisamment riches pour entretenir des chiens de grandes tailles. Il s'en suivi une sélection rigoureuse afin d'obtenir un animal répondant aux besoins de la population : c'est-à-dire un chien de taille respectable, attentif, incorruptible, attaché aux maîtres, animaux et objets de la ferme, sachant reconnaitre les limites de son domaine et le défendre.

Entre 1830 et 1860, des fromageries s'installèrent en plaine et les chiens de bouviers se virent confier une nouvelle tâche : ils furent attelés à une charrette et matin et soir, ils amenaient le lait de la ferme à la fromagerie.

Quelques descriptions de chiens des années 1840 font état de chiens surnommés Ringgi en raison d'un collier blanc ou Bläss pour ceux possédant une liste blanche entre les yeux mais à l'époque il n'y avait aucun nom de race. On trouve toutes les variétés possible allant d'un chien taché de couleur en passant par le blanc et jaune jusqu'au fauve taché de blanc et noir.

Grâce à l'achèvement des principaux axes ferroviaires après 1860, l'élevage des chiens de grande race prit son essor notamment celui du Saint Bernard. La demande étant importante, les grands chiens de ferme du canton de Berne furent exportés sous la dénomination de " grands chiens des Alpes". Ceux tachés de jaune et feu prirent beaucoup de valeur alors que les robes tricolores furent rabaissées aux rangs de chiens à vaches.

C'est dans la région d'Emmenthal, difficile d'accès que les chiens de ferme à robe tricolore purent se maintenir sans rien perdre de leurs qualités. Le climat rude a donné la préférence aux fourrures longues et une superstition populaire voulait que les chiens noirs éloignent les mauvais esprits. Les bases de notre Bouvier Bernois actuel étaient donc posées.

L'appellation "Dürrbachler" venant du nom du hameau de Dürrbach où ce chien à poils longs tricolore était particulièrement répandu vit le jour probablement à la fin du 19ème siècle au moment de la création de la société cynologique suisse.

4 Dürrbachlers participèrent à la première exposition canine en 1902 grâce au promoteur de la race : monsieur Fritz Probst. Mais ce fut le professeur Albert Heim qui proposa un prix de 10 francs (somme considérable pour l'époque) à l'exposition suivante pour le meilleur chien.

Le club suisse du Dürrbachler fut fondé en 1907 et le premier standard date de 1910. L'appellation "Bouvier Bernois" proposé par le professeur Heim fut adoptée en 1913 pour le distinguer des 3 autres races de bouviers suisses (grand bouvier suisse, Appenzell et Entlebuch).

La race évolua peu de 1913 à 1948 à part les caractères qui devenaient de plus en plus craintifs.

Action préméditée ou hasard du destin ? toujours est-il qu'en 1948, un Terre Neuve, Pluto von Erlengut s'accoupla avec une femelle bernoise Christine von Lux. Des 7 chiots de cette union, seule Babette fut saillie par un bernois Aldo von Tierfurt. La robe tricolore était conservée mais avec une morphologie plus imposante et surtout un meilleur caractère.

Ainsi commença la sélection de notre Bernois moderne.



Critères de la race
Un Bouvier bernois

* Origine : Suisse

* Groupe : 2 (Molossoïde et chien de montagne), le bouvier bernois fait néanmoins partie des rares races de cette catégorie n’étant pas contraint par la législation française à porter une muselière dans la rue.

* 'Section: 3 (Chiens de bouvier suisses)

* Taille :
o 64 à 70 cm pour le mâle
o 58 à 66 cm pour la femelle
o Le bouvier Bernois est plus long que haut

* Poids : 40 à 50 kg pour les femelles, 50 à 60 pour les mâles

* Longévité : 6 à 8 ans

* Couleurs :
o tricolore
o Robe noire
o Plastron blanc en forme de croix de saint André
o Liste blanche sur le museau et entre les yeux
o Bouts des pattes et éventuellement bout de la queue blancs
o Taches rousses au-dessus des yeux (appelées pastilles), sur les membres et les joues

* Physique :
o Tête puissante
o Crâne de face et de profil peu bombé
o Oreille : triangulaire, arrondie à l'extrémité, attachée haut, tombante et bien accolée à la tête.
o Stop bien accusé
o Sillon frontal peu marqué
o Pattes courtes, arrondis avec doigts serrés et bien cambrés
o Poils : long, lisse ou légèrement ondulé
o Truffe: noire
o Museau: Puissant, droit, de longueur moyenne
o Lèvres: Peu développées, bien appliquées, noires
o Yeux: Bruns foncé, en forme d'amande, avec paupières qui épousent bien la forme du globe occulaire


* Défauts (empêchant sa confirmation au LOF – Livre des Origines Françaises) :
o Chien peureux ou agressif
o Fond de robe autre que noir ou non tricolore
o Absence de plus de deux prémolaires, entropion, ectropion,
o Ligne supérieure fortement inclinée, queue enroulée, queue cassée,
o Ossature fine, poil bouclé, nez fendu, œil bleu, poil court,
o Absence de blanc en tête, liste trop large. Sur le museau, blanc qui dépasse la commissure des lèvres. Balzanes blanches remontant trop haut. Marques en tête, au cou et au poitrail d'une asymétrie frappante.
o Monorchidie, Chryptorchidie (un seul testicule ou absence totale) pour les mâles.

* Pour faire concourir son bouvier bernois
o assurez-vous qu'il porte la queue ni trop haute, ni trop basse
o le poil doit être lisse ou légèrement ondulé
o le crâne de votre chien doit être légèrement bombé

Caractère

* Grand, calme, affectueux, et fidèle à ses maîtres. Cette race a en effet grand besoin de contact humain, il est même surnommé par certains « pot de colle », dû à son grand attachement à ses maîtres. Sa nature de gardien fait en sorte qu'il fera preuve de méfiance à l'arrivée d'un nouveau venu. Cette méfiance se dissipera dès qu'il aura eu le temps d'évaluer le « prédateur ». Dès lors, il deviendra très agréable avec tout nouveau venu. C'est un chien adorable !

* Tranquille et peu sportif, il nécessite tout de même de longues promenades, d’un naturel peu fuyard, il ne s’écartera jamais hors de portée de vue de ses maîtres, il reste néanmoins d’un naturel très curieux.

* Le dressage doit se faire à l'aide du renforcement positif car l'utilisation d'un étrangleur le fera fuir la pression, d'où sa réputation d'être têtu. Quelques cas de morsures ont même été relatés chez des bernois tentant de "sauver leur vie" tellement le dressage aura été sévère. Le bernois ne passera à l'action que si seulement sa vie est en danger. Néanmoins son éducation se fera rapidement grâce à ses facultés d’adaptation et à son intelligence. Leurs cerveaux sont de vraies éponges d'apprentissage.

* Même s'il n’est pas un chien de garde au sens populaire du terme (attaque), ses origines de gardien de ferme refont surface en présence de toutes activités suspectes. Il saura avertir ses maîtres et dissuader tout intrus par ses aboiements. Attention, le bernois n'aboie pas beaucoup, mais lorsqu'il le fait, c'est avec beaucoup de conviction.

Problème de santé courant


* Dysplasie : Anomalie génétique souvent présente chez les grandes races. Touche les articulations et particulièrement les coudes et les hanches. En examinant la laxité des hanches et des coudes observée sur une radiographie, les européens classeront le chien de (A) Excellent à (E) dysplasique sévère. La méthode d'évaluation de l'Orthopedic Foundation for Animal (OFFA) est la plus répandue en Amérique du Nord. Un peu comme la méthode européenne, elle classe les chiens selon l'échelle : Excellent, Bon, Passable, dysplasique léger et dysplasique sévère. La fiabilité de cette méthode a été remise en cause par l'université de Pensylvanie qui, en 1993, a instauré un protocole de recherche très rigoureux afin d'identifier la cause des erreurs d'évaluation qu'engendre cette méthode de dépistage.

* Moins connue car beaucoup moins subjective, la méthode PENNHIP[2] mesure le degré de laxité, indice de la probabilité d'apparition de la dysplasie. Les résultats sont exprimés sur une échelle de 0 à 100, 100 étant une dysplasie sévère. En date du 1er janvier 2007, le meilleur bouvier bernois avait obtenu un pointage de 23, le pire totalisant 116 avec une moyenne pour l'ensemble des 1 185 bouviers bernois observés de 52.
* Cancer : le cancer touche très souvent le bouvier bernois, environ 9,7% de la population selon une étude du Bernese Mountain Dog Club of America
* Otite et gale auriculaire : comme tout chien à oreilles tombantes, le bouvier bernois est sujet aux otites et aux gales auriculaires, un traitement préventif est conseillé
* retournement de l'estomac : Bien que n'étant pas à proprement parler une maladie, le retournement d'estomac peut tout de même amener à la mort et est courant chez les gros chiens, et de plus nécessite une intervention chirurgicale de toute urgence.

* Problèmes urinaires: Les problèmes urinaires sont souvent présents chez les femelles de cette race puisqu'elles sont de grande taille. À cause de leur grandeur et de leur poids, les femelles ont un espace restreint entre les pattes pour uriner et cela peut causer des champignons, surtout en été à cause de la chaleur. Malheureusement, ce n'est pas quelque chose que le maître du chien peut voir facilement, donc cela se transforme couramment en problème urinaire. Il est très important que les chiennes gardent un bon poids santé pour éviter que cette situation se répète d'année en année.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Machiavellism.skyrock.com
 
Bouvier Bernois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Snoopy, Bouvier Bernois, adoption à l'essai en douceur
» Bouvier Bernois
» Chienne BOUVIER BERNOIS trouvée à Sanary 83
» [Adopté] DJEWEL - mâle BC x Bouvier Bernois - spa 78
» Fleming, Labrador/Bouvier Bernois de 2 mois (33)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Defense des animaux :: ANIMAUX :: Chien / Canidé :: Chien :: Espèce/Race-
Sauter vers: